2018-10-27---Noche-Cubana-Vrienden-van-Cuba

Logo Coord Blokkade kl

                                    Meer Info

Affiche C50

TTIP CETA

Meer info

flyer voorkant

Meer info

Delen van artikels

78620180328174010

 

" Lundi 19 mars en Israël, il y a eu deux événements parallèles :

1) La cour d'appel militaire d'Israël a refusé à Ahed Tamimi, 17 ans, sa requête d'un procès public pour les accusations découlant du fait qu'elle avait giflé, le 15 décembre dernier, un soldat israélien qui occupait sa maison, en déclarant qu'un procès à huis clos était « tout à son intérêt ».

2) La commission militaire israélienne des libérations conditionnelles a réduit à 9 mois la peine de prison d'Elor Azarya pour avoir tué en 2016 un suspect palestinien dans l'incapacité d'agir d'un tir dans la tête à bout portant, après que le chef d'état-major des armées ait réduit la peine originelle de 18 mois à 14 mois.

 

Ces deux histoires se regardent en miroir."

 

Lire la suite de cet article de Jonathan Ofir suite à la condamnation par le régime israélien d'Ahed Tamimi à 8 mois de prison sur le site de l'Agence.

A lire aussi sur ce sujet, cet article du journaliste Gidéon Levy dans le quotidien israélien "Haaretz" le 26 mars dernier et publié sur le site de l'Agence: " Absolument, c'est de l'apartheid "