HbH TinaTamara Facebook C 002clean

                                   Meer info

Logo Coord Blokkade kl

                                    Meer Info

Affiche C50

TTIP CETA

Meer info

flyer voorkant

Meer info

Delen van artikels

5d616c8c-94b8-4218-bb5d-c0b3bac7e1d7

 

Claim The Climate : la plus grande marche pour le climat de Belgique

 

Communiqué de presse. C'est un record : ce dimanche 2 décembre, 75 000 Belges ont arpenté les rues de la capitale pour le Climat. Aux côtés du Climate Express et de la Coalition Climat, les organisateurs, ces citoyens exigent une politique climatique socialement juste et ambitieuse. Depuis la signature de l'Accord de Paris, les ambitions belges s'effondrent, tandis que les émissions de CO2, elles, augmentent à nouveau.

 

« Les citoyens se bougent plus que jamais. Mais la politique climatique belge reste à l'arrêt. Aujourd'hui nous avons montré que le climat concerne tout le monde et nous exigeons un plan concret et ambitieux pour l'avenir », explique Samuel Lietaer, porte-parole du Climate Express.

Trois ans après la signature de l'Accord de Paris, les promesses doivent être mises en pratique. Or, en Belgique, les émissions augmentent à nouveau depuis 2014. C'est l'une des preuves du manque de volonté du monde politique. Les décideurs belges doivent enclencher la vitesse supérieure.

 

Augmenter les ambitions et l'action politique, pas la température


« Nous exigeons plus d'ambition de la part de nos décideurs belges sur le plan européen et international », souligne Nicolas Van Nuffel, président de la Coalition Climat. « Mais il faut aussi que cette ambition se concrétise à l'échelon belge. Depuis 2012, nous attendons un plan national pour le Climat qui implique une stratégie, à court et à long terme. Cela veut dire que nos décideurs doivent travailler ensemble de façon constructive, en dépassant les clivages entre Fédéral et Régions ou entre partis politiques. Le cap a été donné par le rapport du GIEC : nous ne pouvons dépasser 1,5°C de réchauffement et pour y arriver, nos émissions doivent être réduites d'au moins 55% d'ici 2030. Nous attendons de la Belgique qu'elle rejoigne le camp des pays ambitieux au sein de l'Union européenne. »

 

La marche a démarré à la Gare du Nord et s'est terminée au parc du Cinquantenaire, par une performance artistique. En cours de route, les gens ont pris connaissance des revendications en passant par six checkpoints qui expliquaient les revendications de manière visuelle et interactive aux participants. « Nous voulions que ce ne soit pas une marche comme les autres, mais une expérience unique », explique Samuel Lietaer du Climate Express. « La mobilisation a commencé au niveau local. Dès le matin, des personnes sont parties de toute la Belgique vers Bruxelles en courant, en go-carts et à vélo. Plus tard, des milliers de personnes les ont suivi en bus et en train. Les cyclistes et les piétons ont suivi un itinéraire différent pendant la marche et ils se sont retrouvés rue de la Loi pour terminer la journée par un spectacle climatique au Parc du Cinquantenaire. »

 

Au nom de chaque participant, l'organisation BOS+ plantera 1 m2 de forêt. La moitié de cette forêt sera plantée en Belgique, l'autre en Amérique Latine.

 


Images
Cette photo peut être utilisée librement avec mention du nom du photographe:
Arnaud Ghys. Plus de photos sont disponibles pour l'instant ici.