Delen van artikels

ae4e32bbcfd9a3cf0e0aedd9c38159Cela fait maintenant 100 jours que le nouveau ministre de l'énergie wallon, Christophe Lacroix, est entré en fonction suite à la démission de Paul Furlan. Après ce délai traditionnellement accordé aux mandataires politiques pour « rentrer dans le costume », il est maintenant temps d'entrer dans le vif du sujet. Lettre ouverte au ministre Lacroix.


Mr Lacroix,

 

La transition énergétique exige d'être volontaire. Les dossiers « énergie » à traiter d'ici la fin de la législature ne manquent pas et il vous reste à peine 2 ans pour imprimer votre marque. Mais il n'y a là rien d'impossible ! Et pour vous y aider, nous avons concocté un plan d'action regroupant les 5 grands chantiers qu'il nous semble indispensable de vous voir mettre en œuvre.

 

1. Mettre un terme au projet de grande centrale biomasse. Les experts de l'énergie [1] estiment quasi unanimement que ce projet de centrale est trop cher, inadapté au regard de la transition énergétique, inapte à créer de l'emploi. Les défenseurs de l'environnement [2] constatent quant à eux que l'approvisionnement en biomasse ne peut être durable pour une grande centrale et dénonce un manque d'efficacité. Malgré cela, le Ministre Furlan s'est entêté dans cette voie sans issue. Mais il n'est pas trop tard. Vous pouvez d'un trait de plume mettre fin à l'aventure hasardeuse de la grande biomasse électrique en Wallonie à l'instar de ce que vient de faire la Flandre. Les défenseurs de l'environnement et du bon sens, pendus à vos lèvres, attendent que vous vous prononciez sur ce dossier...

 

2. Lancer un Pacte énergétique wallon coordonné. A l'image du Stroom versneling lancé par le ministre de l'énergie Bart Tommelein en Flandres, il est plus qu'urgent de mettre autour de la table les acteurs wallons de l'énergie [3]. Deux dossiers exigent un vrai débat public : le développement des réseaux électriques intelligents et le soutien aux solutions de flexibilité (gestion de la demande, productions et consommations flexibles) notamment via des tarifs adaptés. Il est encore temps de coller aux discussions ayant lieu actuellement au niveau fédéral et européen sur le sujet... Mais, ça urge !!

 

3. Revoir les objectifs relatifs aux renouvelables et à l'efficacité énergétique à l'horizon 2030, en lien avec l'urgence climatique. IEW l'a souvent rappelé. Il existe un décalage abyssal entre les objectifs actuels et ceux inscrits dans le décret climat à savoir, une diminution des émissions de gaz à effet de serre de la Wallonie de 80 à 95% d'ici 2050. Acter ce décalage et engager au sein de votre parti et de votre Gouvernement des discussions pour que l'ambition soit sérieusement revue à la hausse au plus tard au début de la prochaine législature constituent le minimum minimorum. Le contexte s'y prête bien, l'Union européenne impose justement à la région de travailler son plan énergie pour 2030 ! Une occasion rêvée de sortir sa tête du sable !

 

4. Créer un cadre légal et réglementaire stable pour l'éolien. Si le dossier relève surtout, actuellement, des compétences du ministre Di Antonio vous pouvez/devez peser de tout votre poids pour sortir de l'impasse dans laquelle se trouve l'éolien wallon avec 42 MW installé en 2016, contre 190 MW/an à installer chaque année selon notre scénario Our energy future. Si nous avons conscience de la complexité du dossier l'éolien demeure cependant une pièce maitresse de la transition énergétique et à ce titre nécessite une action politique volontaire dès maintenant.

 

5. Mettre l'efficacité énergétique au cœur des politiques wallonnes. L'efficacité énergétique constitue le monstre du Lochness des politiques énergétiques wallonne ! Sur ce sujet, votre début de mandat semble prometteur. Le 10 mai, vous présentiez une nouvelle stratégie wallonne de rénovation du bâtiment qui ne manque pas de tenue ! Le plus dur reste cependant à faire : implémenter cette stratégie via des mesures concrètes... Il ne faudrait pas non plus oublier l'industrie ! Les futurs accords de branches devront d'avantage répondre à un objectif de cout/efficacité comme nous l'exposions déja dans ce post.

 

Mr Lacroix, la transition énergétique est une aventure passionnante. Le monde de l'énergie est en plein bouleversement. Les investissements dans les renouvelables encore anecdotiques il y a quelques années, ont aujourd'hui dépassés les investissements dans les autres sources d'énergie au niveau mondial ! Mais il reste encore à déterminer si la Wallonie sera à l'avant-garde de cette révolution en en retirant les bénéfices ou si elle la subira. La balle est dans votre camp !

La passion n'amène pas toujours à un chemin de (la)croix. Celle-ci pourrait même ressusciter des succès industriels dont fut coutumière la Wallonie il n'y a pas si longtemps !

 

[1] Voir par exemple les blog Daminen Ernst, http://blogs.ulg.ac.be/damien-ernst/furlan-demissionne-on-demissionne-de-toute-politique-energetique-wallonne/ ou de Laurent Minguet sur le sujet http://www.nowfuture.org/du-bon-usage-des-pellets-en-region-wallonne/

[2] Voyez notre dernier post sur le sujet : http://www.iewonline.be/spip.php?article7728

[3] Gestionnaire de réseau, producteurs, consommateurs, société civile...

 

Bron: http://www.iew.be/spip.php?article8187

MIchelABVV

MichelABVV2

1507 LEF TrojanTreaty PRINT3

Human Chain

DWMLogo

facebook-logo

HartbovenHard KLEUR3-e1410788156744

vrede-logo-kleur-big

dette

petitie

areva