ManifpostConfAfficheA3NL

ManifpostConfAfficheA3

de lOxygene pour Cuba

Visual facebook

46E324B018E144D8B7E7637B856696D8

MYM insta

90519931 10221440679026334 122351656779120640 o

ea908743 d60e 421f 9715 698442c97e33

Delen van artikels

141cfef706f83045688a79d34a5dc38d8a530aed46c7b22d591b2ed96b726cd6
Elle risque d’aller en prison pour avoir essayé de sauver des vies en Grèce. À l’occasion de la Journée internationale des femmes défenseures des droits humains, demandez l’abandon de toutes les charges pesant sur Sarah Mardini, ainsi que sur son ami Sean.

Sarah connaît bien les dangers que courent les réfugié·e·s. En 2015, elle a fui avec sa famille la Syrie en guerre. Lors de la traversée de la mer Égée, le canot pneumatique sur laquelle elle se trouvait a failli couler. Sa sœur et elle ont manœuvré à la nage l’embarcation jusqu’au rivage de Lesbos, sauvant ainsi la vie de toutes les personnes qui se trouvaient à bord.

Agée de 24 ans, aux côtés de Sean Binder, 25 ans, elle est plus tard devenue sauveteuse bénévole dans une organisation sur l’île de Lesbos, en Grèce. Leur travail consistait à repérer les bateaux en détresse en mer et à aider les personnes réfugié·e·s, mais ils ont été considérés comme des criminels.

Ils ont déjà passé 100 jours en prison, accusés d’espionnage, de trafic d’êtres humains et d’appartenance à une organisation criminelle. Ils encourent 25 ans de réclusion. Ils ont été libérés sous caution en décembre 2018.

Sarah et Sean font partie des dix jeunes qui ont besoin de votre soutien et pour lesquels le monde entier se mobilise à l’occasion du marathon des lettres !

Réclamez que la Grèce abandonne toutes les charges qui pèsent sur Sarah et Sean. Signez la pétition.

JE SIGNE

Si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas utiliser notre système de signature automatique, vous pouvez cliquer ici pour accéder à la pétition.