de lOxygene pour Cuba

Visual facebook

46E324B018E144D8B7E7637B856696D8

MYM insta

90519931 10221440679026334 122351656779120640 o

image002

ea908743 d60e 421f 9715 698442c97e33

Delen van artikels

Au printemps 2019, deux politologues de l'Université libre de Bruxelles – Amandine Crespy (professeure à l’ULB) et Philippe Pochet (directeur général de l’Institut syndical européen) – publiaient, à quelques semaines d’intervalle et sans concertation, un ouvrage de référence consacré à l’Europe sociale.

Ces publications concomitantes sont intervenues à un moment où le vieux projet de rééquilibrer l’économique et le social dans la construction européenne, en panne depuis le grand élargissement de l’Union vers l’Est en 2004 et la succession des « crises » qui ont suivi (crise de l’euro, crise des migrations, crise de l’Etat de droit…), connaissait une certaine forme de relance, à la faveur de la Commission Juncker (2014-2019). Dans le contexte de l’arrivée aux commandes d’une nouvelle Commission européenne, et sur fond d’euroscepticisme grandissant, il a paru utile d’organiser une rencontre entre les deux auteurs, jeudi 12 mars (17-19h), afin de confronter les regards.

Porté conjointement par le Centre de droit public, le Centre de droit européen et le Centre d’étude de la vie politique de l’ULB, en partenariat avec l’Institut syndical européen, l’événement aura lieu à l’Institut d’études européennes et sera structuré en deux temps.

Dans un premier temps, Amandine Crespy et Philippe Pochet discuteront chacun(e) à tour de rôle, avec bienveillance mais sans complaisance, l’ouvrage de l’autre auteur(e). Si l’une comme l’autre mettent l’accent sur les dimensions historiques et socio-politiques du projet d’Europe sociale, tous deux ne relatent pas tout à fait la même histoire pour autant. Pour que l’échange soit accessible à tous, Daniel Dumont introduira la soirée par un point didactique sur l’état de la politique sociale européenne.

Dans un second temps, des représentantes et des représentants de deux cercles étudiants de l’ULB, le Cercle du libre examen (Librex) et la Student Association of the Institute for European Studies (SAIES), initieront un débat avec la salle.

Convivial, l’événement est destiné à toutes celles et ceux que la problématique de l’Europe sociale et du devenir des Etats-providence nationaux intéresse, de près ou de loin.

Toutes les informations pratiques, de même que le lien pour l'inscription, figurent dans l'affiche en pièce jointe.

N'hésitez bien sûr pas à diffuser largement l'information autour de vous... et à venir !