rassemblement 2610201

hands off assange banner 130x80 justice4assangeWEB

Inhuldiging Leuven

de lOxygene pour Cuba

Visual facebook

46E324B018E144D8B7E7637B856696D8

MYM insta

90519931 10221440679026334 122351656779120640 o

ea908743 d60e 421f 9715 698442c97e33

Delen van artikels

Un hôpital de campagne complet a été transféré de la garnison de l’OTAN à Tarente, au Luxembourg. La réaction du maire de Tarente, Rinaldo Melucci, que nous publions dans son intégralité, est très dure et impitoyable.

« Nous apprenons que l’ensemble d’un hôpital de campagne, avec des dizaines de ma tériels et de lits de soins intensifs, appartenant à l’OTAN et gardés en dépôt dans ses installations de Tarente, a pris, dans le silence général, la route du Luxembourg.

Nous aimerions savoir quand Tarente et l’Italie sont bonnes pour l’armée et les dirigeants de l’OTAN ? quand nous devons subir la pollution des navires étrangers et abandonner le meilleur de notre mer? Est-ce que les autorités sanitaires locales ne devaient-elles pas être informées de l’existence d’une telle infrastructure? ne fallait-il pas plutôt l’attribuer par exemple à nos sœurs et frères de Bergame, qui souffrent encore plus que nous de l’urgence sanitaire du Covid-19?

Bien sûr, certaines personnes bien pensantes diront que le virus affecte également le très riche et peu peuplé du Luxembourg, mais il se pose ici une question d’opportunité, ainsi que d’éthique. Aujourd’hui, nous exprimons une profonde amertume pour ce manque d’attention envers Tarente, une ville qui s’est toujours sacrifiée pour les besoins militaires et accueille de manière constructive les activités envahissantes de l’OTAN. Nous sommes désolés de le souligner, mais nous sommes habitués à un comportement tout différent de la part des forces armées italiennes qui ont toujours été présentes dans la ville. Nous méritions tous un comportement différent, et à ce sujet, je voudrais recevoir des éclaircissements de la part du ministre de la Défense Lorenzo Guerini et du ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio.

Certes, d’ici là, je voudrais signaler aux dirigeants de l’OTAN présents à Tarente que nous ne souhaitons plus recevoir aucune délégation militaire étrangère à notre Hôtel de Ville (… ?)

Le maire, Rinaldo Melucci"