WU ABC BOEK VOOR scaled                                  Meer info...

Investeer

Gaston 1                                    Plus d'info

TPNW 50 nonukes.be NL

TIAN 50 nonukes.be FR

hands off assange banner 130x80 justice4assangeWEB

de lOxygene pour Cuba

Visual facebook

46E324B018E144D8B7E7637B856696D8

MYM insta

90519931 10221440679026334 122351656779120640 o

ea908743 d60e 421f 9715 698442c97e33

Delen van artikels

149ca272bb58e0ac0d578f983cd3280bff4187174f8000329cc353bdca287d79Saviez-vous que lors de la première vague de l’épidémie de COVID-19, la Belgique a dû faire appel à l’armée et à des ONG pour intervenir dans les maisons de repos et de soins (MR/MRS) ? 6 Belges sur 10 décédé·e·s de cette maladie étaient des résident·e·s des MR/MRS. Pourtant, seulement 16% des personnes hospitalisées à cause de la COVID-19 venaient des MR/MRS.

Cette triste réalité est révélatrice des conséquences désastreuses de la gestion de la pandémie dans les MR/MRS en Belgique. Un homme a raconté à Amnesty comment sa belle-mère de 83 ans est morte après un court séjour dans une de ces structures : "J'arrive dans cette chambre et ma belle-mère était allongée là, à moitié morte, émaciée. [...] J'ai immédiatement appelé un médecin... il a vu que quelque chose n'allait pas : "elle est complètement déshydratée, elle n'a pas eu d'eau pendant une semaine et demie [...]"... L'infirmière du premier étage est passée et m'a dit : "mon collègue est malade et je suis seule ici pour 20 personnes".

LES RÉSIDENT·E·S DES MR/MRS VICTIMES DE GRAVES VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS
Dans son rapport sorti à la mi-novembre, Amnesty rend publiques les violations du droit à la santé, à la vie et à la non-discrimination subies par des résident·e·s des MR/MRS en Belgique, dans le contexte de la pandémie de COVID-19, entre mars et octobre 2020.
Abandonné·e·s par les autorités, les résident·e·s ont été tout simplement victimes de violations des droits humains. Et cette situation catastrophique s’est déroulée autour de nous, en Belgique.

IL EST URGENT D’AGIR POUR DÉFENDRE LES DROITS DES PERSONNES ÂGÉES
Il est fondamental de tirer au plus vite les leçons de la manière dont la crise a été gérée, pour que les erreurs commises ne se reproduisent plus.
Il est urgent d'améliorer le respect des droits des personnes âgées en Belgique. C'est pourquoi Amnesty y consacrera une partie de ses ressources en 2021. Vous avez le pouvoir de faire la différence à nos côtés en nous donnant les moyens d’agir.

JE SOUTIENS LES ACTIONS D’AMNESTY

NOTRE UNIQUE FORCE D’ACTIONS, C’EST VOUS !
Étant indépendant financièrement, votre soutien financier nous est très précieux. C’est grâce à lui que nous pourrons mener campagne efficacement pour, notamment, rendre la problématique des violations des droits des personnes âgées plus visible dans le débat public, informer les personnes âgées sur leurs droits, inciter les autorités à mieux lutter contre les violations des ces droits et sensibiliser le grand public sur les stéréotypes négatifs entraînant de la discrimination.

JE DONNE 100€

Mon don me revient à 40€ après réduction fiscale de 60%*

JE DONNE 40€

Mon don me revient à 16€ après réduction fiscale de 60%*

Aussi, je fais appel à vos valeurs d’humanité et de solidarité et à votre attachement à la cause des droits humains, pour nous aider à bâtir ce monde auquel nous aspirons tant. Je compte vivement sur votre engagement fidèle à nos côtés pour soutenir notre campagne.

Merci d’avance pour votre aide.

Philippe Hensmans
Directeur Amnesty International Belgique francophone

*BÉNÉFICIEZ D’UNE REDUCTION FISCALE EXCEPTIONNELLE DE 60%
ATTENTION ! Cet avantage est valable jusqu’au 31/12/2020 minuit.
Si le montant de vos dons cumulés en 2020 atteint ou dépasse 40€, vous bénéficiez d'une réduction fiscale de 60% (au lieu de 45%). Suite à la COVID-19, cette mesure vise à apporter un soutien aux monde associatif en offrant une réduction d'impôts plus avantageuse aux donateurs·rices.