caravane-des-femmes-visuel-site-web-1264-768x349

                                 Meer info...

MF2018 aff A2 FR HR-page-001

MF2018 aff A2 NL HR-page-001

2018-10-27---Noche-Cubana-Vrienden-van-Cuba

Logo Coord Blokkade kl

                                    Meer Info

Affiche C50

TTIP CETA

Meer info

flyer voorkant

Meer info

Delen van artikels

TR-inviolable

 

« Droit au respect de la vie privée et familiale

 

1. Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile et de sa correspondance.


2. Il ne peut y avoir ingérence d'une autorité publique dans l'exercice de ce droit que pour autant que cette ingérence est prévue par la loi et qu'elle constitue une mesure qui, dans une société démocratique, est nécessaire à la sécurité nationale, à la sûreté publique, au bien-être économique du pays, à la défense de l'ordre et à la prévention des infractions pénales, à la protection de la santé ou de la morale, ou à la protection des droits et libertés d'autrui. »


— Article 8 de la Convention européenne des droits de l'homme

 

L'objectif prioritaire des démocrates, tous partis confondus, doit rester la protection des libertés fondamentales.

Cette référence aux libertés fondamentales, à leur respect et à leur protection, est d'ailleurs présente dans le programme de la plupart des partis démocratiques. Ceux-ci les érigent en idéal politique incontournable et en un bien commun précieux.

 

La Constitution belge garantit ainsi à tous 14 libertés inspirées notamment de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789, dont la liberté individuelle, la liberté d'opinion, la liberté des cultes, la liberté de la presse, la liberté de l'enseignement, la liberté d'association, la liberté de réunion, la liberté de l'emploi des langues, la liberté de poursuite contre les fonctionnaires, le droit de pétition, l'égalité devant la loi, l'inviolabilité de propriété, l'inviolabilité du secret des lettres...

 

Et l'inviolabilité du domicile, corollaire de la liberté individuelle, qui permet au citoyen de jouir d'une entière sécurité dans son domicile.

 

L'inviolabilité du domicile est donc une des libertés fondamentales. L'article 8 de la convention européenne des droits de l'Homme, repris ci-dessus, décrit clairement cette liberté avec les nuances requises, ainsi que les exceptions et dérogations strictement encadrées (exemple : perquisitionner en urgence parce qu'une personne est prête à commettre un attentat).

 

Déroger à une liberté fondamentale pour faire appliquer une décision administrative (un "ordre de quitter le territoire") ne respecte pas la proportionnalité requise.

 

- Le podcast de "Libres, ensemble" : Visites domiciliaires: où s'arrêtera la chasse aux migrants ?
http://www.libresensemble.be/radio/2018/01/27/visites-domiciliaires-sarretera-chasse-aux-migrants/

 

- «En Belgique, la résistance face à la politique migratoire s'organise, un reportage sur France24 :

20180108 Territoires

 

- La note de la Ligue des droits de l'Homme sur le projet de loi sur les visites domiciliaires :
http://www.liguedh.be/wp-content/uploads/2018/01/20180118_AVIS_LDH_VISITES_DOMDOC.pdf

 

- Le communiqué de presse du Ciré : Un pas de plus dans la criminalisation des étrangers de et de ceux qui les hébergent :
https://www.cire.be/presse/communiques-de-presse/un-pas-de-plus-dans-la-criminalisation-des-etrangers-et-des-personnes-qui-les-hebergent-communique-de-presse-du-22-janvier-2018

 

- La carte blanche de Henri Bartholomeeussen, président du Centre d'Action Laïque : Qui frappe ainsi ? :
https://www.lecho.be/opinions/carte-blanche/qui-frappe-ainsi/9974403.html

 

- Jeudi en prime avec Christine Defraigne du 01/02 sur la RTBF :
https://www.rtbf.be/auvio/detail_jeudi-en-prime-christine-defraigne?id=2306112

 

Bron: http://www.trianglerouge.be/inviolable/