7e087eca 1132 452c a4ff 6a999ab6a1a3Plus d'info                    Meer info

MF2019 aff A2 april NL HR                                      Meer Info

MF2019 aff A2 april FR HR                                  Plus d'info

Oktober affiche

invitation projection 25 septembre                                      Plus d'Info

190208 LEF KlimaatDefFRA                           Lire plus...

190208 LEF KlimaatDefNED                                 Meer info


Zij hadden hun redenen

Delen van artikels

Depuis plusieurs mois maintenant, le personnel de différentes institutions de soins est mobilisé pour réagir à la dégradation constante de leurs conditions de travail.

En effet, la Ministre de la santé et le Gouvernement ont appliqué des économies budgétaires de plusieurs centaines de millions d'euros dans les soins de santé ces dernières années. Ces mesures rentrent dans une nouvelle politique de gestion de la santé au niveau fédéral, celle de la rentabilité. Dans cette même perspective, les directions managériales ont changé, contribuant ainsi à l’application de ces nouvelles politiques de rendement. La gestion de nos hôpitaux s'apparente dès lors de plus en plus à celle d'une industrie où le profit est de rigueur. En lieu et place de l’humain, les gestionnaires politiques et managériaux ne voient plus que des chiffres et des tableaux comptables. Ainsi, pour eux, rentabilité et flexibilité sont devenues les valeurs centrales de la gestion de nos soins de santé.

Nous fonctionnons donc de plus en plus en sous-effectif, avec des cadences augmentées, nos contrats sont de plus en plus précaires et nos salaires stagnent. Les soins rendus se dégradent, l’attention portée aux patient·e·s diminue, les files s’allongent et les urgences se remplissent.

Cette situation est plus que préoccupante. Nous en arrivons même à nous demander comment nous avons fait pour tenir jusque-là ? Aujourd’hui, l’ensemble des services hospitaliers, des maisons de repos,... sont au mieux en surchauffe, au pire en crise. Nous sommes conscient·e·s qu’on ne tiendra pas à cette cadence et dans ces conditions longtemps.

Nous, travailleurs et travailleuses, sortons régulièrement de notre boulot épuisé·e·s physiquement et psychiquement. Nous n’avons même plus la satisfaction du travail bien fait. Nous sommes mis·e·s sous pression constamment, pour toujours devoir en faire plus avec toujours moins. Ainsi, trop souvent, nous avons le goût amer de ne pas avoir pu faire mieux pour nos patient·e·s. Nous sommes poussés par le corps managérial à devenir des robots ! Du personnel de la lingerie aux brancardièr·e·s en passant par les infirmièr·e·s, nous sommes toutes et tous sous cette pression constante de devoir faire plus vite et plus rentable ! Sauf que nous ne sommes pas dans une usine, et qu'en bout de course, il s’agit d’êtres humains !

Ces êtres humains sont les patient·e·s, vous, nous, la population en Belgique. Cette dernière a le droit d’être soignée correctement, peu importe l’origine sociale ou culturelle, peu importe le niveau de revenu ! Aujourd’hui, nous savons que ce n’est pas le cas. Dans un système de santé qui se transforme en système marchand, c’est celui qui aura le plus de moyen qui sera le mieux soigné ! Entre le chirurgien qui n’opère que si nous sommes en chambre privée et l’hôpital qui surfacture, entre les entreprises pharmaceutiques qui font payer leurs médicaments une fortune et le gouvernement qui supprime les remboursements : nous avons un système qui exclut une partie de plus en plus importante de la population.

Ainsi, nos gouvernants, managériaux et politiques, font rentrer la dynamique marchande dans les soins de santé. Rentabilité, pression financière, taux d’occupation des lits, rationalisation des soins, différenciation de qualité en fonction du payement, conditionnement du financement à la quantification des actes, etc. etc. Le gouvernement calcule pour économiser le moindre centime sur notre santé.

Alors, à vous qui réalisez des économies sur notre dos, nous tenons à vous exprimer par cette pétition que votre politique est inhumaine et que les patient·e·s comme les soignant·e·s sont les premières victimes de vos décisions. Car, oui, aujourd’hui, nous sommes en danger et, surtout, les patient·e·s sont en danger !

Enfin, sachez que la santé nous tient à cœur et qu’il y a une vraie volonté chez nous toutes et tous de travailler dans ce secteur mais plus à n’importe quel prix. Il est urgent de remettre la valeur humaine au centre des préoccupations ! L’humain ce n’est pas des chiffres ! Et pour soigner l’humain nous avons besoin de temps ! La qualité des soins passe tout d’abord par du temps, un bon accueil et une bonne évaluation clinique. La prise en charge d’un patient doit rester un moment privilégié, un moment d’écoute. Nous voulons avoir le temps de prendre soin des patient·e·s humainement et de sortir de la logique d’actes à la chaîne. Nous pensons qu’il est temps de refinancer nos soins de santé et de rendre à nouveau nos métiers attractifs par des conditions de travail saines, des contrats stables et une revalorisation salariale.

Nous invitons donc l’ensemble de la population, ainsi que les organisations de patient·e·s, professionnelles, syndicales, associatives, etc. à signer cette pétition pour exiger :
* Un refinancement des soins de santé
* L’engagement de plus de personnel pour assurer des soins de qualité à toutes et tous * Une revalorisation salariale de tous les métiers de la santé
* Une véritable politique de bien-être au travail et un arrêt du management inhumain

Nous proposons aussi à l’ensemble des signataires :
* De diffuser le plus largement cette appel et pétition
* De nous rejoindre à notre grande Assemblée Générale du 13 septembre 2019 à 18h au 17 Rue du Congrès à Bruxelles. Cette dernière sera l’occasion de préparer une grande journée de mobilisation nationale cet automne autour du mot d’ordre du « refinancement des soins de santé ».

Qui est à l’initiative de cette pétition ? Qu’est-ce que « la santé en lutte » ?

Nous sommes infirmièr·e·s, sages-femmes, médecins, brancardièr·e·s, aides soignant·e·s, personnel de la lingerie, de la restauration, de l’entretien ménager, technicien·ne·s, secrétaires, laborantin·e·s, ambulancièr·e·s, patient·e·s, etc. Nous sommes également citoyen·ne·s et désireux·ses d’un système de santé basé sur l’humain plutôt que la rentabilité financière. Notre structure fonctionne en assemblée, de manière démocratique et collective. Un·e membre, une voix. Elle est ouverte à toutes les personnes et organisations qui souhaitent se mobiliser. Pour nous rejoindre c’est simple : suivez-nous sur facebook « La santé en lutte », envoyez-nous un email Dit e-mailadres wordt beveiligd tegen spambots. JavaScript dient ingeschakeld te zijn om het te bekijken.

Logo DWM

LEF/FGE - Videotheek


facebook-logo

3percent-300x165

201707 LEF TrojanTreaty

logo AdC

                                    Meer Info

Affiche C50

TTIP CETA

Meer info

flyer voorkant