IMG 20191108 WA0006                         Meer info

190208 LEF KlimaatDefFRA                           Lire plus...

190208 LEF KlimaatDefNED                                 Meer info


Zij hadden hun redenen

Delen van artikels


Nestlé refuse de soutenir une initiative sans précédent qui améliorerait considérablement la vie des agriculteurs qui produisent son cacao et permettrait à leurs enfants d’aller à l’école au lieu de travailler dans les plantations de cacao.

Le géant du chocolat préfère faire de gros profits avec ses barres KitKat plutôt que de payer un salaire décent aux ouvriers agricoles.

Exigez que Nestlé soutienne un prix plancher mondial du cacao qui permette aux agriculteurs de vivre dignement !

SIGNER LA PÉTITION

Jusqu'où iriez-vous pour une friandise au chocolat bon marché ?

Priveriez-vous les cultivateurs de cacao d'un salaire de subsistance et ne leur laisseriez-vous pas d'autre choix que de retirer leurs enfants de l'école pour qu'ils travaillent dans les champs afin que leur famille puisse survivre ?

Demandez à Nestlé et à Pladis. Avec le géant français du sucre et du cacao SucDen, les fabricants des barres KitKat, des chocolats Godiva et des biscuits BN ne soutiennent pas une nouvelle initiative qui permettrait de sortir des millions de paysans de l’extrême pauvreté.

Tous les cacaoculteurs du monde entier ont droit à la dignité et à un revenu décent. Si cet élan échoue, il n'y aura probablement pas d'autre occasion avant des décennies. C'est pourquoi, ensemble, nous devons agir dès maintenant pour dénoncer et couvrir de honte les entreprises qui ne pensent qu’aux immenses profits générés par le business du chocolat, et qui se moquent de savoir que leurs travailleurs et leurs familles ne puissent pas vivre décemment.

Dites à Nestlé, Pladis et SucDen de soutenir un prix équitable pour les producteurs de cacao en Afrique de l'Ouest et dans le monde entier !

Les gouvernements du Ghana et de la Côte d'Ivoire ont pris l'initiative historique de travailler ensemble pour augmenter le prix minimum du cacao. Si ces pays d'Afrique de l'Ouest, qui représentent 65 % de l'approvisionnement mondial en cacao, réussissent, d'autres pays producteurs de chocolat suivront probablement.

Les agriculteurs du Ghana, de la Côte d'Ivoire, du Cameroun, du Nigeria, de l'Indonésie, de l'Équateur et de quelques autres pays d'Amérique latine produisent presque tout le cacao du monde. Mais des multinationales comme Nestlé et Pladis, acteurs de l'industrie du chocolatière valant plus de 100 milliards de dollars par an, se permettent de ne les payer que quelques miettes en retour de leurs efforts.

Le résultat de cette recherche du profit maximal ? Lorsqu'on lui a demandé cette année, Nestlé - dont le PDG a empoché près de 10 millions de dollars l’an dernier - était incapable de garantir que le chocolat contenu dans ses barres KitKat et Aero était produit sans travail d'enfants. Plus de 2 millions d’enfants travaillent dans l’industrie du cacao, cela doit cesser MAINTENANT.

Dites à Nestlé, Pladis et SucDen de payer leur juste part aux agriculteurs : Soutenez un prix minimum équitable pour le cacao - dans le monde entier !

Ce nouveau prix du cacao en Afrique de l'Ouest - environ 2600 $ la tonne, plus juste pour les agriculteurs que le prix Rainforest Alliance - est un grand pas en avant pour garder la cupidité des multinationales du chocolat sous contrôle et assurer que les agriculteurs n'auront pas à mettre leurs enfants au travail.

D'autres géants du chocolat comme Uncommon Cacao et Valhrona ont déjà annoncé leur soutien du prix plancher mondial. Pourquoi Nestlé, Pladis et SucDen n'en font-ils pas de même ?

Le chocolat devrait être une douce récompense pour égayer notre journée, et non un fléau amer qui pèse sur notre conscience. En tant que consommateurs, nous avons le droit d'exiger mieux, pour tous. Cela a fonctionné pour nous l'année dernière, lorsque des membres de SumOfUs comme vous ont aidé les grandes entreprises chocolatières à s'engager en faveur de nouvelles politiques progressistes de lutte contre la déforestation lié au cacao. Vous avez aidé à défendre nos forêts contre la cupidité de l'industrie du chocolat. Maintenant, il est temps de défendre les agriculteurs et leurs familles, aussi, en faisait passer l’humain et la planète d’abord.

Dites à Nestlé, Pladis et SucDen de payer leur juste part aux agriculteurs : Soutenez un prix minimum équitable pour le cacao - dans le monde entier !

SIGNER LA PÉTITION

Logo DWM

LEF/FGE - Videotheek


facebook-logo

3percent-300x165

201707 LEF TrojanTreaty

logo AdC

                                    Meer Info

Affiche C50

TTIP CETA

Meer info

flyer voorkant