hands off assange banner 130x80 justice4assangeWEB

Inhuldiging Leuven

de lOxygene pour Cuba

Visual facebook

46E324B018E144D8B7E7637B856696D8

MYM insta

90519931 10221440679026334 122351656779120640 o

ea908743 d60e 421f 9715 698442c97e33

Delen van artikels

La pandémie de Covid-19 a eu un impact considérable en Belgique, sur la santé, sur l'économie mais aussi sur la pauvreté et l’exclusion sociale. Des mesures urgentes ont été prises pour limiter autant que possible cet impact. Cependant, dans le domaine social, les mesures n'ont pas été suffisantes pour protéger les personnes vivant dans la pauvreté contre les effets négatifs de la crise actuelle. Le gouvernement fédéral a commencé un travail préparatoire pour un processus de relance. A cet égard le 20 juillet, diverses parties prenantes - dont le BAPN - ont été invitées à présenter en personne leurs préoccupations et leurs recommandations au Premier ministre et aux autres ministres compétents.

Pendant notre intervention nous avons plaidé pour une sécurité sociale solide et nous pensons en particulier à l’augmentation des minima sociaux au-dessus du seuil de pauvreté européen. Il est également crucial que l'accessibilité aux services de base tels que la santé, l'éducation, le  droit au logement,... est garanti pour l'ensemble de la population. Il est également urgent d'accorder une plus grande attention au droit à l’emploi de qualité et à l'inclusion de groupes très précaires dans notre société, tels que les personnes sans résidence légale et les personnes sans-abri. Nous devons réinvestir dans la capitale la plus importante de la Belgique, c'est-à-dire sa populationes. Afin de libérer un budget adéquat à cette fin, il est nécessaire de mettre en place une fiscalité plus juste et équitable.

Suite à cette rencontre, nous avons envoyé deux lettres, sur la protection des personnes en situation de pauvreté contre les risques sanitaires du coronavirus et la lutte contre la fracture numérique.