white sheet action 2020                              More...

Affiche NLDS Belgie 2020 lage kwaliteit

Delen van artikels

Petite analyse de la dernière production en date de l’association Freesponsible/Fébiac qui s’attaque aux Zones de Basses Emissions.

Stijn Blanckaert, Porte-parole de Freesponsible, cette asbl qui assure représenter tous les automobilistes alors qu’elle n’est qu’un outil de lobbying de plus créé de toutes pièces par la FEBIAC, vient de prendre la plume pour descendre à boulet rouge la décision des autorités locales qui ont osé instaurer les Zones de Basses Emissions (LEZ).

Précisons que Monsieur Blanckaert est 100% issu du sérail pro-automobile : il a été à la tête du département fleet chez Citroën Belux et Fleet manager de l’année 2009, puis il a créé différentes sociétés toutes liées à l’automobile, tout en étant journaliste notamment pour autoniews.be et Fleet Europe.

Comme de coutume dans les articles publiés sur le site de Freesponsible, il se place sous l’angle de l’automobiliste grugé, en l’occurrence ici les résidents aux voitures âgées et les propriétaires d’ancêtres qui vivent dans des villes ayant opté pour la délimitation d’une LEZ. Il s’écarte ensuite de ce registre préférentiel pour glisser vers des revendications propres aux constructeurs.

Ainsi, dès le second paragraphe, le Porte parole incrimine les taxes automobiles payées par le citoyen moyen – TMC, taxe de circulation, accises et TVA sur le carburant – dont la FEBIAC souhaiterait voir en partie la disparition à la faveur d’une taxe aux km parcouru, plus favorable à l’industrie.

Lire l'article complet - cliquez ici -