de lOxygene pour Cuba

Visual facebook

46E324B018E144D8B7E7637B856696D8

MYM insta

90519931 10221440679026334 122351656779120640 o

image002

ea908743 d60e 421f 9715 698442c97e33

Delen van artikels

Alors que les regards du monde entier sont braqués avec inquiétude sur l'évolution de la pandémie de Covid-19, qu'une grande partie des citoyens européens sont confinés chez eux, quand ils ne sont pas mobilisés par leur métier, essentiel à la collectivité, et qu'au sein même des institutions nationales et européennes tout le travail jugé non primordial a été reporté…

… les lobbys de l'industrie agrochimique, eux, continuent leurs assauts pour sécuriser leurs milliards au détriment des abeilles et de la nature !

Le géant agrochimique Dow/Corteva vient de saisir la cour administrative d'appel de Marseille (1) pour obtenir l'annulation de l'interdiction de deux insecticides à base de sulfoxaflor - une substance chimique aux effets dévastateurs sur les abeilles !

Ce pesticide avait été approuvé dans des conditions douteuses par l'Union européenne en 2015 pour remplacer les néonicotinoïdes tueurs d'abeilles alors en passe d'être interdits :

  • la firme qui produit le sulfoxaflor, Dow AgroSciences (devenue depuis Corteva) était incapable de fournir les preuves de son innocuité sur les abeilles ;
  • l'EFSA, l'autorité sanitaire européenne, alertait elle-même sur un « risque élevé pour les abeilles » ; (2)
  • cette substance venait tout juste d'être retirée aux États-Unis à la suite d’une mobilisation des associations et des apiculteurs ; (3)
  • la réglementation européenne sur la protection des pollinisateurs, qui prévoit l'obligation de réaliser des tests sur les abeilles avant toute approbation de nouveau produit, n'avait tout simplement pas été respectée...

Les autorités européennes avaient complaisamment accordé à l'entreprise agrochimique un délai de deux ans pour fournir les études nécessaires pour évaluer les risques que son produit faisait courir aux abeilles :

Ces études confirmatoires, obtenues depuis, ont montré sans surprise que le sulfoxaflor, tout comme les néonicotinoïdes qu'il est censé remplacer, est un implacable tueur d'abeilles. (4)

En novembre 2019, le tribunal administratif de Nice a statué sur le retrait du marché français de deux pesticides à base de sulfoxaflor - le « Closer » et le « Transform » (5) - et en décembre 2019, cette substance a été officiellement interdite en France. (6)

Et pourtant… le fabricant de pesticides vient de relancer son armée de juristes et d'avocats à l'assaut de la justice française, pour tenter une nouvelle fois d'imposer ce pesticide tueur d'abeilles en France !

C'est une manœuvre odieuse pour tordre le bras de nos institutions et obtenir, coûte que coûte, la mise sur le marché et l'utilisation dans la nature et dans les champs d'une substance dont les effets délétères sur les abeilles ont été confirmés par la science…

… dans l'unique but de rentabiliser ses investissements dans ce produit, et sécuriser les profits de la firme qui le fabrique…

au détriment des abeilles et de tous les pollinisateurs, dont le déclin tragique est pourtant beaucoup plus préoccupant que le chiffre d'affaires d'un géant de l’agrochimie !

Face à ces lobbys que rien n'arrête, et qui continuent inlassablement leurs assauts pour façonner les lois et les réglementations à leur avantage…

… seule une mobilisation massive et déterminée des citoyens, en France et dans toute l'Europe, pourra constituer un rempart assez solide pour les empêcher de sacrifier les abeilles et toute la biodiversité indispensable à notre sécurité alimentaire, pour leurs simples profits à court terme !

Plus de 280 000 personnes ont déjà signé la pétition européenne lancée par POLLINIS pour obtenir l'interdiction, à l'échelle européenne, de tous les pesticides tueurs d'abeilles : ajoutez votre voix à cette mobilisation essentielle pour la survie des pollinisateurs et l'ensemble de la chaîne alimentaire !

JE SIGNE LA PÉTITION

Cela peut paraître irréel, et pourtant : malgré les preuves accablantes contre le sulfoxaflor, et les données confirmatoires fournies par la firme aux autorités sanitaires européennes qui confirment sa toxicité pour les abeilles…

… malgré la Résolution du Parlement européen de mars 2019 qui prévoit l'interdiction de tous les tueurs d'abeilles sur le sol européen – y compris les néonicotinoïdes cachés, comme le sulfoxaflor, ainsi que la réforme indispensable des procédures d'évaluation des pesticides afin que de nouveaux tueurs d'abeilles ne puissent plus être mis sur le marché à l'avenir… (7)

… à l'heure où j'écris ces lignes, le sulfoxaflor est toujours autorisé en Europe, et utilisé dans les champs de 18 pays membres ! (8)

Tant que la substance ne sera pas définitivement interdite en Europe, les recours juridiques des firmes se multiplieront en France et dans les autres pays qui décident unilatéralement d'interdire sur leur sol les tueurs d'abeilles.

Aidez-nous à obtenir un coup d'arrêt immédiat aux tueurs d'abeilles en Europe, et l'application de la Résolution votée par les eurodéputés il y a un an déjà !

La mobilisation de chacun est essentielle pour nous permettre de gagner cette bataille cruciale contre les lobbys de l'agrochimie, et les empêcher de faire leur loi en Europe.

S'il vous plaît, prenez quelques minutes pour signer la pétition pour une interdiction totale de tous les tueurs d'abeilles en Europe, et faites passer ce message autour de vous.

Vos amis, vos collègues, les membres de votre famille… tant de personnes ignorent probablement que, pendant que l'Europe fait face à une crise sanitaire sans précédent, les lobbys de l'agrochimie continuent, en catimini, leur travail de destruction de l'équilibre précieux de la nature, pour sécuriser leurs milliards de profits à l'avenir.

Ne les laissez pas s'en sortir aussi facilement : transmettez ce message d'alerte autour de vous, et demandez à vos proches de rejoindre la mobilisation.

Nous devons être extrêmement nombreux pour montrer aux autorités européennes que nous n'acceptons pas leurs petits arrangements avec les grandes industries de l'agrochimie…

… et que nous exigeons que l'intérêt des citoyens prime sur leur intérêt économique particulier !

SVP, faites circuler massivement ce message pour sonner l'alerte sur les manœuvres des lobbys, et aidez-nous à rallier rapidement 100 000, 200 000 voire 500 000 signatures supplémentaires pour dresser face aux lobbys un barrage de citoyens déterminés à ne pas laisser sacrifier les abeilles, l'environnement et l'alimentation de tous sans réagir !

► JE SIGNE LA PÉTITION

Je vous remercie par avance pour votre mobilisation dans cette période que je sais difficile pour de nombreuses personnes - je ne me permettrais pas de vous solliciter si l'enjeu n'était pas capital !

Bien cordialement,

Nicolas Laarman
Délégué général

> CLIQUEZ ICI POUR ACCÉDER À LA PÉTITION

  1. La société Dow AgroSciences fait appel de la décision d'annuler la mise sur le marché de deux insecticides - ActuEnvironnement 19/03/2020
    Corteva veut faire annuler l’interdiction du sulfoxaflor - La France Agricole 19/03/2020
    Dow AgroSciences veut annuler l’interdiction d’insecticides toxiques pour les abeilles - Reporterre 20/03/2020
  2. EFSA (European Food Safety Authority), 2014. Conclusion on the peer review of the pesticide risk assessment of the active substance sulfoxaflor.
    EFSA Journal 2014;12(5):3692,170pp. doi:10.2903/j.efsa.2014.3692
  3. Le dossier de la bataille juridique sur le site américain Earthjustice
    La décision de la Cour d'Appel américaine (Case: 13-72346)
    Malheureusement ces décisions ont été remises en cause par l'administration Trump au cours de l'année 2019 : la bataille a repris de plus belle outre-atlantique…
  4. Peer review of the pesticide risk assessment for the active substance sulfoxaflor in light of confirmatory data submitted, EFSA 2019/2020
  5. TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NICE N°s 1704687, 1704689, 1705145 et 1705146 29 novembre 2019
  6. Décret n° 2019-1519 du 30 décembre 2019 listant les substances actives contenues dans les produits phytopharmaceutiques et présentant des modes d'action identiques à ceux de la famille des néonicotinoïdes
  7. Résolution du Parlement européen P8_TA(2019)0199, voir en particulier le point 7
  8. SULFOXAFLOR: L’ANSES NE FERA PAS APPEL DE LA DÉCISION D’ANNULATION DES AMM - AGPB 09/12/2019